notation


notation

notation [ nɔtasjɔ̃ ] n. f.
• 1531 « décision »; lat. notatio
1(1750) Action, manière de noter, de représenter par des symboles; système de symboles. Notation des nombres, notation numérique; notation par lettres. Notation littérale, algébrique, créée par Viète au XVI e siècle. Notation chimique, utilisant des lettres ou groupes de lettres ( symbole) , des chiffres et divers signes arithmétiques. Notation atomique. Notation musicale : représentation des sons, de leur valeur, de leur durée; de tous les éléments et caractères d'une musique quelconque. Notation musicale par notes. Notation carrée du Moyen Âge. Notation ronde actuelle. Notation sténographique ( sténographie) , phonétique ( transcription) . Notation chorégraphique. chorégraphie (2o).
2Action de noter, de représenter par le dessin, la peinture. L'impressionnisme « substitue au dessin classique la notation des ombres et des reflets » (Francastel).
3(fin XIXe) Ce qui est noté (par écrit); courte remarque. note. « Aussi toute la psychologie de J. Renard [sera-t-elle] de notations » (Sartre).
Notations vivement colorées (en dessin, en peinture).
4Action de donner une note (II, 6o). Notation des devoirs par le professeur. Notation de 0 à 20. Notation d'un fonctionnaire par son chef de service.

notation nom féminin (latin notatio, -onis) Action ou manière de noter par des signes conventionnels : Notation phonétique. Action de donner une note accompagnée d'une observation : Notation d'un devoir. Action de noter, de représenter par le dessin, la peinture ; ce qui est ainsi noté : Des notations colorées dans un paysage. Ce qui est noté, dit ou écrit brièvement, observation : De simples notations de voyage. Banque Synonyme de rating. Chorégraphie Transcription des pas, des mouvements et des figures d'une œuvre chorégraphique à l'aide de signes conventionnels. (Parmi les systèmes de notation chorégraphique prévalent la labanotation et le Benesh System.) Musique Ensemble des signes conventionnels destinés à symboliser les sons et leur exécution. (Ce sont des lettres ou des graphiques, telles les notes représentées, depuis le XVe s., par des ovales blancs ou noirs, correspondant à une longueur de son.) ● notation (expressions) nom féminin (latin notatio, -onis) Notation chimique, système de représentation méthodique des espèces chimiques par des symboles (corps simples) et par des formules (corps composés). [→ chimie, formule.] ● notation (synonymes) nom féminin (latin notatio, -onis) Action ou manière de noter par des signes conventionnels
Synonymes :
- transcription phonétique
Action de donner une note accompagnée d'une observation
Synonymes :
- appréciation
Ce qui est noté, dit ou écrit brièvement, observation
Synonymes :
Synonymes :
- Banque. rating

notation
n. f.
d1./d Action, manière de représenter par des signes conventionnels. Notation algébrique. Notation musicale. Notation chimique: système conventionnel de représentation des espèces chimiques par des lettres symbolisant les éléments et des formules figurant leurs combinaisons.
d2./d Ce que l'on note par écrit; brève remarque. Pensée exprimée par quelques notations précises.
d3./d Action de donner une note, une appréciation. Barème de notation.

⇒NOTATION, subst. fém.
A. —1. Action, manière de représenter par des signes ou des symboles conventionnels. Les astres n'ont qu'une représentativité relative ou n'ont qu'une valeur de notation symbolique pour l'individu (BARBAULT, De psychanal. à astrol., 1961, p.24).
2. Spéc. Utilisation de symboles ou système de symboles particuliers.
a) CHIM. ,,Symboles des éléments ou réunion de ces symboles qui, affectés d'un indice définissant le nombre d'atomes de chaque élément, donnent la composition d'une substance`` (GRAND. 1962). Notation atomique. Un système de notation que je crois particulièrement applicable aux formules des types, de façon à les distinguer de celles qui appartiennent à la théorie des radicaux (GRAHAM, Lettre à Dumas ds Ann. chim. et phys., t. 4, 1842, p.177).
b) CHORÉGR. Transcription de la danse au moyen de signes conventionnels. En 1891, Vladimir Stepanoff, professeur aux Écoles impériales de Saint-Pétersbourg, publie sa propre méthode. Il utilise la notation musicale (BARIL 1964).
c) MATH. ,,Représentation de nombres, quantités, ou d'autres entités par des symboles; système de symboles employé à cette fin`` (UV.-CHAPMAN 1956). Notation algébrique:
1. Nous sommes très habitués à la notation décimale dans laquelle nous nous servons des 10 chiffres 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, et les combinons pour désigner les nombres décimaux.
BERKELEY, Cerveaux géants, 1957, p.244.
d) MUS. Notation (musicale). ,,Ensemble des signes conventionnels qui servent à fixer par écrit les sons musicaux et leur interprétation`` (Mus. 1976). Notation alphabétique, carrée, chiffrée, modale, neumatique. Dans sa notation de la mélopée, Schoenberg représente le glissement d'une note à l'autre par une ligne les rejoignant (Arts et litt., 1935, p.36-2):
2. Lorsque de bons musiciens prennent contact avec les sons concrets, et lorsqu'ils ont désespéré de pouvoir les faire entrer dans aucune notation de solfège, ils se tournent souvent vers l'ingénieur du son, en lui demandant le secours de ses appareils de mesure.
SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p.140.
e) PHONÉT. ,,Ensemble de symboles utilisés pour transcrire les sons`` (Ling. 1972). La notation phonétique, seule possible jadis, exigeait un contact plus difficile avec l'indigène (Hist. de la sc., 1957, p.1544).
f) SÉMIOT. Notation symbolique. Ensemble de symboles (figures géométriques, lettres, abréviations, initiales, etc.) servant à la représentation visuelle d'unités constitutives d'un métalangage (d'apr. GREIMAS-COURTÉS 1979).
B. —Brève remarque, courte indication écrite transcrivant une observation personnelle. Ce sont peut-être des nécessités, des exigences, d'ordre tout esthétique, qui l'ont amené à ses notations psychologiques les plus audacieuses et les plus vraies (GIDE, Journal, 1928, p.891). Les lettres de Bettina, aussi bien dans leur version originale que dans les transcriptions libres qu'elle publia, sont riches en notations de rêves nocturnes (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p.242).
LING. ,,Segment de texte isolé, dénué de fonction prédicative ou syntaxique, à peine actualisé (...) sans ellipse ni brachylogie`` (DUPR. 1980). La notation est utilisée en littérature. Ex.: «fenêtre disparue; simple embrasure du ciel; nuit calme sur les toits; la lune» [ex. de GIDE, Nourr. terr., p.246] (DUPR. 1980).
PEINT. Trait particulier, représentation de détails évocateurs. De sorte que son originalité de notation, si claire, si vibrante de soleil, tournait à la gageure, à un renversement de toutes les habitudes de l'oeil, des chairs violâtres sous des cieux tricolores (ZOLA, OEuvre, 1886, p.270).
C. —Action de traduire l'appréciation d'un travail par une note en chiffres ou en lettres assortie généralement d'un commentaire. Notation du personnel; fiche de notation. La notation au premier degré est effectuée pour les infirmières diplômées par le médecin, pour tous les autres agents par l'intendant (Encyclop. éduc., 1960, p.329):
3. L'INSPECTEUR: Zéro!... (Elle rit.) Pourquoi cette joie, petite effrontée? ISABELLE: C'est que dans ma notation, j'ai adopté le zéro comme meilleure note, à cause de sa ressemblance avec l'infini.
GIRAUDOUX, Intermezzo, 1933, I, 6, p.57.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1531 «décision» (Perceforest, IV, fol. 152 ds LA CURNE); 2. a) 1765 math. (Encyclop. t. 11, p.248a: En arithmétique, l'art de marquer les nombres par des caractères qui leur sont propres); b) 1819 mus. (BOISTE); 1835 notation musicale (Ac.); c) 1842 chim. (GRAHAM, loc. cit.). Empr. au lat. notatio «action de marquer d'un signe; action de noter, de relever; remarque, observation». Fréq. abs. littér.:175. Bbg. DINGUIRARD (J.-Cl.). Encore les connotations. Grammatica. 1977, n°5, p.20, 29.

notation [nɔtasjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1370, notacion « appellation d'un objet »; lat. notatio, du supin de notare → Noter.
1 (1750). Action, manière de noter, de représenter par des symboles. || La notation de qqch. par des signes.Plus cour. Système de symboles servant à représenter qqch.Math. || Notation des nombres, notation numérique; notation par lettres, par chiffres. || Notation littérale, algébrique, créée par Viète au XVIe siècleChim. || Notation chimique, utilisant des lettres ou groupes de lettres ( Symbole), des chiffres et divers signes arithmétiques. || Notation atomique.Notation musicale : représentation des sons, de leur valeur, de leur durée; de tous les éléments et caractères d'une musique. || Notation neumatique (par neumes). || Notation musicale par notes. || Notation carrée du moyen âge. || Notation ronde actuelle. || Notation chiffrée proposée au XVIIIe siècle par J.-J. Rousseau. || Notation chorégraphique : système de signes servant à noter les mouvements d'une danse.Notation sténographique, phonétique. → Fixer, cit. 5.
1 Je suis persuadé que tout poète ferait facilement la musique de ses vers s'il avait quelque connaissance de la notation. Rousseau est cependant presque le seul qui, avant Pierre Dupont, ait réussi.
Nerval, Sur les chansons populaires, I.
2 Action de noter, de représenter par le dessin, la peinture. || L'impressionnisme (cit. 1) substitue au dessin classique la notation des ombres et des reflets.
3 (1879). || Une, des notations. Ce qui est noté (par écrit); brève description, courte remarque. Note.
1.1 Comment la littérature de notations aurait-elle une valeur quelconque, puisque c'est sous de petites choses comme celles qu'elle note que la réalité est contenue (la grandeur dans le bruit lointain d'un aéroplane, dans la ligne du clocher de Saint-Hilaire, le passé dans la saveur d'une madeleine, etc.) et qu'elles sont sans signification par elles-mêmes si on ne l'en dégage pas ?
Proust, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 894-895.
2 Tout est beau dans l'écrivain de race, jusqu'à la notation informe et abrégée du plus menu journal de route, pour qui aime surprendre l'idée naissant en son esprit au contact de la sensation.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 392.
3 (…) dans cet univers instantané, où rien n'est vrai, où rien n'est réel que l'instant, la seule forme d'art possible est la notation. La phrase, qui se lit en un instant et qui est séparée des autres phrases par un double néant, a pour contenu l'impression instantanée que je cueille au vol. Aussi toute la psychologie de Renard sera-t-elle de notations.
Sartre, Situations I, p. 304 (Notes sur le « Journal » de J. Renard).
Par ext. (En dessin, en peinture). || Notations vivement colorées (→ Futuriste, cit.). || Petites notations féroces des caricaturistes (→ Humour, cit. 2).
4 Action de donner une note à… || Notation des devoirs par le professeur. Dr. admin. || Notation d'un fonctionnaire par son chef de service. || Notation et avancement d'un fonctionnaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Notation — ist die Benennung von Gegenständen durch das Festhalten (qualitative und quantitative Repräsentation) von Dingen und Bewegungsverläufen in schriftlicher Form mit vereinbarten symbolischen Zeichen. Das Fehlen einer Notation macht es bisweilen… …   Deutsch Wikipedia

  • Notation — No*ta tion, n. [L. notatio a marking, observing, etymology, fr. notare to mark, nota a mark: cf. F. notation. See 5th {Note}.] 1. The act or practice of recording anything by marks, figures, or characters. [1913 Webster] 2. Any particular system… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • notation — (n.) 1560s, explanation of a term, from M.Fr. notation and directly from L. notationem (nom. notatio) a marking, notation, designation; etymology; shorthand; explanation, noun of action from pp. stem of notare to note (see NOTE (Cf. note) (v.)).… …   Etymology dictionary

  • notation — I noun annotation, chronicle, comment, commentary, entry, footnote, inscription, marginalia, memorandum, minute, note, record, register II index comment, marginalia, memorandum, reminder, symbol …   Law dictionary

  • notation — [n] written remarks characters, chit, code, documentation, figures, jotting, memo, memorandum, note, noting, record, representation, script, signs, symbols, system; concepts 268,284 …   New thesaurus

  • notation — ► NOUN 1) a system of written symbols used to represent numbers, amounts, or elements in a field such as music or mathematics. 2) a note or annotation. DERIVATIVES notate verb notational adjective …   English terms dictionary

  • notation — [nō tā′shən] n. [L notatio < notare, to NOTE] 1. the use of a system of signs or symbols to represent words, phrases, numbers, quantities, etc. 2. any such system of signs or symbols, as in mathematics, chemistry, music, etc. 3. a brief note… …   English World dictionary

  • Notation — The term notation can refer to: Contents 1 Written communication 1.1 Biology and Medicine 1.2 Chemistry 1.3 Dance and movement …   Wikipedia

  • Notation — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Notation », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La Notation est le fait de représenter, de… …   Wikipédia en Français

  • Notation O — Comparaison asymptotique Pour les articles homonymes, voir Landau. En mathématiques et en informatique, la comparaison asymptotique de deux fonctions (ou de deux suites, etc.) consiste à étudier (le plus souvent au voisinage de l infini) la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.